Conseils nutritionnels pour les femmes atteintes du syndrome des ovaires polykystiques (SOPK)

Syndrome des ovaires polykystiques difficile à perdre du poids

Contenu

    syndrome des ovaires polykystiques difficile à perdre du poids

    Parmi les symptômes les plus recensés chez les personnes concernées par un Syndrome des Ovaires Polykystiques SOPKles problèmes de poids occupent une place importante.

    Ce qui explique que nous diagnostiquons également le SOPK chez des femmes minces ou en situation de perte de poids incontrôlée, seulement nous en entendons moins parler.

    syndrome des ovaires polykystiques difficile à perdre du poids

    Qui peuvent encourager les problèmes liés au poids. Clique ici pour en savoir plus sur les TCA. Les aliments riches en protéine, magnésium, etc. Nous vous recommandons de faire appel à un praticien adapté pour vous accompagner.

    syndrome des ovaires polykystiques difficile à perdre du poids

    Là encore nous vous recommandons de vous faire accompagner par un spécialiste. Quels sont au contraire les aliments à éviter : - Les sucres raffinés et les glucides à IG haut, - Le gluten, - Les graisses saturées et oméga 3 et 6, - Les produits ultra transformés, - Etc. Et vous ne devez pas décider de réguler votre IMC à cause de la pression sociale, mais vous devez le faire pour vous et votre santé!

    Le fait de savoir quels aliments choisir et lesquels limiter vous aidera à vous sentir mieux et à perdre du poids.

    Le SOPK ne doit pas vous empêcher de vous aimer, ne lui laisser pas ce pouvoir, il en a déjà beaucoup trop. Aimez-vous peut importe votre apparence!

    syndrome des ovaires polykystiques difficile à perdre du poids