Nouveau séropositif et effets indésirables physiques | Seronet

Perdre du poids vih

Contenu

    Transversal fait le point. Cependant, les études récentes qui se sont penchées sur le sujet concordent : désormais, les ARV sont soupçonnés de faire augmenter la masse corporelle.

    perdre du poids vih

    Les personnes vivant avec le VIH et qui reçoivent un traitement ARV prendraient plus facilement du poids que les personnes séronégatives, et ce quel que soit leur poids initial. Entre etdes chercheurs aux Perdre du poids vih et au Canada ont monitoré la prise de poids des personnes séropositives qui débutaient un traitement ARV. Menée par le docteur Michael Silverberg et ses confrères du consortium de soin américain Kaiser Permanente Northern California, cette étude de cohorte, impliquant personnes parmi lesquelles 8 vivaient avec le VIH, pointe que les taux de prise de poids apparaissent significativement plus élevés chez les PVVIH que chez les personnes séronégatives.

    Parmi les ARV incriminés, le dolutégravir.

    perdre du poids vih

    Des résultats inquiétants. Rising obesity prevalence and weight gain among adults starting antiretroviral therapy in the United States and Canada.

    perdre du poids vih

    Weight gain and hyperglycemia during the dolutegravir transition in Africa. Lectures transversales.

    perdre du poids vih